Guide pour les professionnels de la santé œuvrant
auprès des familles immigrantes et réfugiées

La carence en iode

Faits saillants

  • La carence en iode peut susciter des anomalies de la croissance et du développement, une hypothyroïdie, un goitre et une maladie thyroïdienne.
  • La prévalence mondiale de carence en iode est élevée.
  • La carence en iode, plus fréquente dans les régions dénuées de programmes d’enrichissement en iode ou éloignées de la mer, est causée par une insuffisance alimentaire.

La prévalence

La prévalence mondiale de carence en iode est élevée. En effet, elle touche environ deux milliards de personnes dans le monde, dont le tiers d’enfants d’âge scolaire.1 Cette prévalence est plus marquée dans les régions dénuées de programmes d’enrichissement en iode dans des aliments comme le sel, particulièrement si elles sont éloignées de la mer ou de l’océan.

La définition

La carence en iode est attribuable à une insuffisance alimentaire. Puisque l’iode ingéré est surtout excrété dans l’urine, la concentration d’iode urinaire est un bon indicateur de la consommation d’iode.2 Les critères épidémiologiques de carence en iode qu’utilise l’Organisation mondiale de la santé chez les enfants d’âge scolaire sont résumés au tableau 1.

Tableau 1. Les critères épidémiologiques pour évaluer l’apport alimentaire en iode d’après les concentrations médianes d’iode dans l’urine des enfants d’âge scolaire

Concentration médiane d’iode dans l’urine, mg/L

Apport en iode

Statut nutritionnel en iode

<20

Insuffisant

Grave carence en iode

 

de 20 à 49

Insuffisant

Carence en iode modérée

de 50 à 99

Insuffisant

Carence en iode bénigne

de 100 à 199

Adéquat

Optimale

de 200 à 299

Plus qu’adéquat

Risque d’hyperthyroïdie induite par l’iode dans les cinq à dix ans suivant l’introduction de sel iodé dans les groupes susceptibles

>300

Excessif

Risque d’effets indésirables sur la santé (hyperthyroïdie induite par l’iode, maladie thyroïdienne auto-immune)

Source Organisation mondiale de la santé. Assessment of iodine deficiency disorders and monitoring their elimination: A guide for programme managers, Second edition. ©OMS, 2001. Tous droits réservés.

Les conséquences

La carence en iode pendant la grossesse peut provoquer un retard physique et intellectuel chez le nourrisson (crétinisme). Chez les nourrissons et les enfants, elle peut être responsable d’anomalies de la croissance et du développement, d’hypothyroïdie et d’un goitre, souvent en raison d’une carence prolongée en iode (pendant des mois ou des années). La carence en iode est la principale cause de maladie thyroïdienne dans le monde.1

Le diagnostic

Il est possible d’évaluer la carence en iode de diverses façons. Par exemple :3

  1. la thyréostimuline (TSH), la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4) libres dans le sérum : des indicateurs sensibles du bilan iodé
  2. la thyroglobuline sérique : un reflet de l’apport prolongé en iode (quelques semaines à quelques mois).
  3. la concentration d’iode dans l’urine : un indicateur sensible d’apport en iode récent (quelques jours).
  4. l’échographie de la thyroïde pour déceler un goitre.

Le traitement

L’apport quotidien recommandé d’iode dans tous les groupes d’âge, y compris les nourrissons, les enfants et les adolescents, est exposé dans le site Web de Santé Canada.

Quelques ressources

Références

  1. Centers for Disease Control and Prevention. Guidelines for evaluation of the nutritional status and growth in refugee children during the domestic medical screening examination. Bethesda, MD: CDC, 2012.
  2. Centers for Disease Control and Prevention, World Food Programme. A Manual: Measuring and interpreting malnutrition and mortality. Rome:WFP, 2005.
  3. Zimmerman MB. Iodine deficiency. Endocrine Rev 2009;30(4):376-408.

Éditeurs scientifiques

  • Anna Banerji, MD
  • Andrea Hunter, MD

Mise à jour : mai 2013

http://www.enfantsneocanadiens.ca/conditions/iodine
© 2017 Société canadienne de pédiatrie.
Tous droits réservés.
Politique de confidentialité | Plan du site

Les soins aux enfants néo-canadiens est une ressource destinée aux professionnels de la santé. L'information qui y figure ne remplace pas les conseils d'un médecin ni n'est indicatrice d'un seul mode de traitement ou d'intervention. Des variations peuvent convenir, compte tenu de la situation du patient.

haut de page